.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des brindilles et de la neige ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Daniel Raptor

MON NOM EST
ET JE SUIS UN
≡ ADMINISTRATION


Messages : 9
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 30
Localisation : Dans la voie lactée, quelque part parmi les étoiles...

Quel Métamorphe es-tu ?
Âme animale: Faucon Pèlerin
Profession/Année: Conseiller d'orientation (sexuelle) /PAN/
Post-it:

MessageSujet: Des brindilles et de la neige ~   Jeu 6 Déc - 18:31

<< Le P'tit lac est tout gelé
Il en faut plus pour
M'faire flipper ! >>


La fenêtre du bureau de Daniel à son petit coté magique. À travers son double-vitrage insonorisé, on peut voir la neige tomber abondamment, sur un sol déjà bien blanc. L'arbre fendu, un point de repère dans le paysage de Daniel, est lui aussi recouvert de neige, et à ses pieds et tout autour se réunit comme un comité de plaques de verglas, à réfléchir sur "comment faire pour que chaque passant se casse la gueule sur nous ?". Quand à Daniel, lui, il prend mal le fait que la neige ose tomber sans lui. Aussi, il entreprend d'aller la gronder et espère qu'elle aura honte de cet acte de trahison. Laissant tomber la pile de stylo qu'il peaufinait depuis une heure, il ferme la porte de son bureau à clé et commence à retirer toute les couches de vetements qu'il a sur le dos. Daniel commence par la cravate, un soupir de soulagement s'évade du plus profond de sa gorge quand il finit de dénouer l'objet à la couleur "carbone". Il passe ensuite à la veste, puis le gilet de costume pour finir par la chemise. Pour éviter d'avoir froid torse nu, il se rapproche du radiateur. Le blond saisit alors le tas de vetements et les jette dans un grand placard en bois totalement vide. Daniel passe ensuite au bas. Les chaussures sont bien vite retiré, et tout ce qui s'en suit. Le conseiller d'orientation est désormais nu dans son bureau, mais après tout personne ne peut le voir, alors à quoi bon se cacher. Oui oui, la pudeur n'est pas ce qu'il y a de plus présent chez Daniel.

Maintenant qu'il est nu, il est primordial pour Daniel de remettre des vetement. Il opte pour un T-shirt, un pull léger puis un gros pull, un pantalon bien rembourré et des bottes bien chaudes. Il enfile ensuite une magnifique doudoune qui lui va à merveille, porte son écharpe bleu à son cou et la noue dans une danse de mains complexe. Le blond déverrouille ensuite sa porte, passe la salle d'attente et arrive enfin dans le couloir. Il n'avait jamais pris le temps de l'observer. C'est pas aujourd'hui que ça va changer. Il marche, que dis-je, court à toute vitesse, ne voulant qu'une chose, sortir dans le grand froid et admirer les flocons. Une fois dehors, le contact de la neige sur ses bottes le fait frémir d'impatience. Retrouvant sa gaîté d'antan, il détale dans la neige et cours à en perdre haleine. La spectaculaire valse des flocons le fait rêver, et les anges qu'il s'efforce de créer dans la neige blanche font de lui un artiste. Pour un peu il en oublierait la présence d'autres personnes dans les environs. Après avoir retrouver son calme habituel, il s'adosse à un arbre, faisant tomber des tonnes de neige au passage et observe silencieusement le paysage. Pour rien au monde il ne voudrait briser le silence, comme si cela pourrait entraîner une réaction en chaîne qui ferait disparaître toute la neige.

Des brindilles. La nouvelle occupation de Dandan'. Depuis bientôt Vingt minutes il joue avec des petits bouts de bois, minuscules branches certainement tombés de l'arbre ou il était adossé il y a quelques temps. Des maisons, des calculs en chiffres romains, des histoires folles de brindilles perdus dans la neige... Avec un peu de rien et pas mal d’imagination, le blond pouvait passer des heures n'importe où, même allongé à plat ventre sur la neige. En parlant de ça, Daniel commençait à avoir vraiment froid et aussi il entreprend de laisser les brindilles de côté et se relever. Une fois ceci fait, il retourne s'adosser à l'arbre sans regarder ce qu'il fabrique. Bien vite, il percute quelque chose, sans vraiment savoir quoi. Pour éviter de perdre la face, Le conseiller d'orientation retrouve vite son bon vieux caractère mauvais et froid. Dans un soupir d'exaspération, il lance :

<< Pff, encore quelqu'un. On ne peut pas rester tranquille cinq minutes ? Non mais je vous jure... >>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des brindilles et de la neige ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vente de Neige Belge sur EBAY
» la neige
» départ à la neige
» Marseille sous la neige
» Il neige à SAINT MACLOU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World's Madness :: Exterieur :: ≡ Le Parc-